Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Benoît d'Hébertot, en Pays d'Auge (1)

Tous les textes de cette couleur contiennent un lien vers une autre page, interne ou externe. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le texte.

Le village

 

 

Lorsqu'on parle "Pays d'Auge", des images viennent : pommiers en fleurs, vertes prairies, vaches, fromages, chevaux... Le Pays d'Auge, c'est tout cela, mais ce sont aussi des hommes et des femmes qui depuis bien longtemps ont façonné le paysage, qui sont nés, ont vécu sur ces terres. Parfois dans des conditions difficiles.

 

 

 

 

Je vais vous parler d'un petit village (entre 400 et 450 habitants) situé en Pays d'Auge :

Saint-Benoît d'Hébertot, situé dans le Calvados, en Normandie.

Village cher à mon cœur (j'y ai passé presque trente ans), village qui a vu grandir mes enfants. J'ai eu le temps, alors que j'y habitais, de m'intéresser à quelques bribes de l'histoire locale. Pas vraiment la Grande Histoire, non, des petits morceaux de la vie de tous les jours.

 

 

Et avant d'aller plus loin, un point important :

 

Une vache normande, une vraie vache normande, a une robe où se retrouvent trois couleurs :

  • blanc
  • marron
  • noir

Ceci étant dit,  parlons un peu de l'histoire de la Normandie.

Retour sommaire

Très brève histoire de la Normandie

La Normandie est depuis longtemps une province paisible, attachée à la France, et sans revendication d'indépendance ou d'autonomie. Pourtant, l'histoire de cette province est comparable à celle d'autres provinces, troublée, pleine de batailles de succession, d'aller et retour entre autonomie et rattachement au royaume de France.

Souvent, la Normandie passe inaperçue, au milieu d'autres Provinces bien plus remuantes. C'est oublier un peu vite son rôle dans l'histoire.

  • Les Vikings ne sont pas une légende. Normandie = région des hommes du Nord. Vikings qui sont arrivés jusqu'à Paris.
  • Le duc Guillaume de Normandie est le seul à avoir envahi le Grande-Bretagne. Il est devenu Roi d'Angleterre sous le nom de Guillaume Ier. Et cette action sera, quelques siècles plus tard, à l'origine de la Guerre de Cent ans.
  • Charlotte Corday, qui a assassiné Marat, était née près de Vimoutiers, dans l'Orne.
  • Le débarquement du 6 juin 1944 a eu lieu sur les côtes normandes.

La Normandie est peuplée dès la préhistoire. A l'âge de bronze s'établissent des relations maritimes assez intenses avec l'Angleterre et l'Irlande.

Vers 500 avant Jésus-Christ, plusieurs tribus celtes s'implantent en Normandie : Unelles du Cotentin, Abrincates de l'Avranchin, Bajocasses du Bessin, Viducasses de la région de Caen, Sagiens vers Sées, Lexoviens du Pays d'Auge, Aulerques et Eburovices des environs d'Evreux, Veliocasses du Vexin, Calètes du pays de Caux.

Vers 56 avant Jésus-Christ, la résistance contre les Romains s'organise. Viridorix, de la tribus des Unelles, se retranche dans le Cotentin, et ne se laisse vaincre que difficilement. Sabinius, lieutenant de César gagne le combat décisif au mont Castre.

Au début de notre ère se développent grandes et moyennes cités gallo-romaines : Lillebonne, Rouen, Evreux, Bayeux, Coutances, Valognes.

A la fin du IIIè siècle, à la suite d'une réforme administrative, constitution d'une "Deuxième Lyonnaise", région qui sera remaniée en 375, et correspondra, à peu près, à la Normandie actuelle. Le chef-lieu en est : Rotomagus (Rouen). Les dernières décennies du IIIè siècle sont troublées par les raids et invasions des Francs et des Saxons.

Après 476, l'Empire Romain s'effondre. Clovis occupe Rouen et Evreux, en 497. Les Germains s'implantent en Normandie, refoulant les Gallo-Romains dans le Cotentin.

Au IXè siècle, les incursions des bandes danoises et norvégiennes sont de plus en plus fréquentes. Abordant les côtes, et remontant les rivières sur leurs drakkars, les Scandinaves volent, pillent, violent, saccagent les abbayes. Ils ont dévasté la Frise et pris pied en Angleterre, ils vont s'implanter dans la vallée de la Seine et sur le littoral (Cotentin et Caux notamment). En 841, ils ruinent Rouen et Jumièges. En 845, les hommes du Nord (Normands) assiègent Paris. Raids et pillages se succèdent jusqu'au début du Xè siècle.

En 911, Charles III le Simple et le chef scandinave Rollon signent le traité de Saint-Clair sur Epte. Rollon rend hommage au roi de France et prend officiellement possession du territoire que les Normands commandaient. En 933, son fils Guillaume obtient du Roi de France les diocèses d'Avranches et de Coutances : la Normandie atteint pratiquement ses limites actuelles.

Entre 1035 et 1087 règne Guillaume II, Duc de Normandie. Après la bataille de Valles-Dunes, en 1047, il devient le maître incontesté du duché. En 1066, après la victoire d'Hastings, il devient Roi d'Angleterre.

Le Duché connaît, après sa mort diverses vicissitudes liées au questions de successions. Au début du XIIIè siècle, Philippe Auguste s'empare de "l'imprenable" Château-Gaillard, de Rouen de Caen, d'Avranches. Mais il respecte les institutions normandes, tout en contrôlant étroitement la province : elle lui procure un débouché sur la mer, et assure la sécurité de la capitale.

En 1315, Louis X le Hutin accorde la "Charte aux Normands" qui précise les libertés individuelles, sans que soit mise en cause la dépendance collective à l'égard du royaume de France. Ainsi, les affaires normandes échappent au Parlement de Paris, pour n'être jugées qu'à Rouen.

En 1346, les Normands, totalement ralliés à la France, craignent de devenir sujets du Roi d'Angleterre. Edouard III d'Angleterre s'empare d'une grande partie de la Normandie, après la défaite de Crécy. La guerre de Cent ans a commencé. La Normandie va alors connaître une succession de troubles, jusqu'à la chevauchée triomphale de Jeanne d'Arc. Mais, en 1431, elle est prise à Compiègne, livrée aux Anglais, jugée et brûlée à Rouen. Il faut attendre le 15 avril 1450, avec la victoire de Formigny, près de Bayeux, pour que Charles VII s'assure la possession de la Normandie. En 1469, Louis XI brise le sceau Ducal; la Normandie devient une province royale. Elle ne connaîtra plus de Ducs, mais des gouverneurs, et disposera des mêmes institutions que le reste de la France. L'ancien duché conserve cependant son unité administrative et une certaine autonomie.

Au XVIè siècle, la Normandie se tourne vers la mer : c'est le temps des grands navigateurs, des frères Parmentier, de Jacques Cartier. Le port du Havre voit le jour vers 1517. Parties du Havre et de Honfleur, les expéditions de Champlain fondent le Québec, en 1608, et organisent le Nouvelle-France.

La Réforme se propage en Normandie, et deux Parlements rivalisent : celui de Rouen est catholique, celui de Caen protestant. La paix revient en 1598, avec la proclamation de l'Edit de Nantes.

En 1666, Louis XIV supprime les Etats de Normandie; le parlement de Rouen est réduit au seul rôle judiciaire, les intendants de Rouen, de Caen et d'Alençon détenant les pouvoirs administratifs. Le Parlement de Rouen sera supprimé entre 1771 et 1775.

En 1789, la Normandie est divisée en 5 départements : Seine Inférieure, Eure, Calvados, Orne et Manche.

L'origine du nom "Calvados" est incertaine. En 1558, l'Invincible Armada espagnole, lancée contre l'Angleterre, est dispersée par une formidable tempête. Un galion en feu s'échoue le 21 juillet au large d'Asnelles-sur-Mer et d'Arromanches. Il s'appelait le San-Salvador; ce nom se serait déformé en "Calvados", et serait resté attaché aux dangereux rochers, avant d'être donné au département.

En 1793, la Normande Charlotte Corday assassine Marat. Une chouannerie normande s'organise; le Comte Louis de Frotté, son organisateur, est fusillé à Verneuil.

La Haute Normandie est occupée par les Prussiens pendant la guerre de 1870/1871.

La guerre de 1939-1945 laisse deux souvenirs marquants :
  - La tentative de débarquement, qui se déroule à Dieppe, en 1942, et se termine en débâcle pour les alliés.
  - Le débarquement du 6 juin 1944, réussi celui-là, mais qui laisse la Normandie exsangue.
 

Retour sommaire

Saint-Benoit d'Hébertot, en Pays d'Auge  -
Monographie Voir
Le Bureau Postal Voir
Range tes affaires ! Voir
Le bois du Cantonnement Voir
Les Frères de Charité Voir
Louis Charles de Grieu Voir

Tout, tout, tout sur ce blog, en cliquant sur ce texte

Si vous souhaitez partager vos propres réalisations : textes, vidéos, graphismes, BD, podcasts, livres photos et autres... vous pouvez les partager sur le groupe Facebook que j'ai créé à cet effet. Sur ce groupe, vous pouvez aussi lire des articles d'autres auteurs. Il s'agit d'un groupe privé, il faut donc s'y abonner. Vous pouvez toujours - abonné(e) ou pas - prendre connaissance des objectifs de ce groupe en lisant le texte de présentation.

Raconter sa généalogie

Vous pouvez aussi retrouver mes articles sur ma page Facebook, qui fonctionne comme un site "miroir" de ce blog (page en accès libre).

desancetresetdesactes

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article