Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Auguste Viney (1810-1884)

Aujourduit, nous fêtons les "Auguste". Allons saluer Auguste Viney.

Tous les textes de cette couleur contiennent un lien vers une autre page, interne ou externe. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le texte.

undefined
[clic]

Bonjour ! Je m'appelle Auguste Viney. Vous voilà de nouveau en visite de la Haute-Saône. Il y a peu de temps, fin mai de la présente année, vous avez rendu visite à mon gendre, Jules Galmiche, époux de ma fille aînée Marie Madeleine. Je ne suis pas mécontent de ce qu'il vous a dit sur notre région. On se gausse parfois, mais c'est une région où il fait bon vivre, quand on nous laisse y vivre tranquillement ! Mais foin de récriminations, je vais vous parler de ma famille.

Je suis né le 22 octobre 1810 (vue 104/135, 1er acte page gauche), à La Proiselière-et-Langle, en Haute-Saône. Fils unique de Jean Baptiste et Jeanne Marie Clolot. En réalité, surtout fils unique de ma mère, Jeanne Marie. Elle avait 39 ans quand elle a épousé mon père, le 12 février 1808 (vues 78+79/135, acte page droite). Dans mes souvenirs, c'était bien son premier mariage, et elle n'a eu aucun autre enfant.

Pour mon père Jean Baptiste, j'étais son douzième enfant ! Il avait épousé Françoise Aubry le 30 janvier 1781 (vue 198/253, 2e acte page droite) à Franchevelle, toujours dans la Haute-Saône. Ils ont eu onze enfants, mais sept sont décédés très vite : quatre filles et trois garçons. Mes souvenirs sont flous concernant une de leurs filles Anne et un de leurs garçons Charles. Mais je me souviens très bien de mes deux soeurs, Geneviève et Victoire.

Ainsi, lors de leur mariage mes parents n'avaient au plus que deux jeunes enfants. Geneviève était déjà mariée. Anne aurait du avoir 23 ans, et donc seuls Charles, qui aurait pu avoir 15 ans et Anne qui n'avait que 10 ans pouvaient encore vivre avec eux. Lors de son deuxième mariage, mon père avait 55 ans. Ma mère est décédée le 26 février 1818 (vue 102/188, 2e acte page gauche), elle avait 49 ans. Mon père, toujours partant, s'est marié une troisième fois, le 29 septembre 1818 (vue 110/188, page gauche), à l'âge de 66 ans, avec Jeanne Giroz. Jeanne était veuve et avait 60 ans. Donc, malgré toutes ces naissances, dans mon enfance il n'y avait que deux ou trois enfants à la maison.

Comme mon père, j'ai été cultivateur. Je savais lire et écrire, et j'avais une belle signature...

 

J'ai épousé une fille de mon village, Marie Joseph Virginie Lalloz, le 28 décembre 1833 (vue 17/131, acte 23). Elle avait 25 ans, j'avais 23 ans. Nous avons continué notre vie de cultivateurs, toujours à La Proiselière-et-Langle. Vous avez retrouvé nos cinq enfants, trois filles et deux garçons. J'ai fouillé dans ma mémoire, et je pense bien que nous avons eu cinq enfants.

Notre grand bonheur fut d'assister tous les deux à chacun de leurs mariages. Nous avons connu nombre de nos petits-enfants. 

Marie Joseph est partie la première, le 1er février 1882 (vue 134/136, acte 4), à l'âge de 73 ans. Je l'ai suivie le 17 février 1884 (vue 35/168, acte 3), également à l'âge de 73 ans.

Le Breuchin

Je sais bien que vous attendez un peu plus de moi. Mais Jules a tout dit sur notre région. Je ne peux rien ajouter. Pour ce qui est de l'histoire, celle de nos "Grands", je pense que vous en savez plus que moi ! Entre ma naissance et mon décès, j'ai vu défiler deux Empires, trois Rois, deux Républiques et deux Révolutions. De quoi remplir plusieurs vies ! J'avoue que parfois, je m'y perds un peu... Il y a eu les guerres, et ces années où nous étions occupés par des armées étrangères. J'étais trop âgé pour la guerre de 1870. Mes fils, mes gendres, je ne sais plus. Mais s'ils ont participé aux combats, ils sont revenus, et c'est le principal.

Auguste Viney est le Sosa 54, génération VI de Début-branche Laurençot, un de mes beaux-frères.

Retour Sommaire

Où vivait-il ?

[clic sur la carte pour mieux la lire]

[clic sur la carte pour mieux la lire]

Brins d'histoire

[clic sur la frise pour mieux la lire]

[clic sur la frise pour mieux la lire]

Lire aussi :

Les défis d'écriture

Tout, tout, tout sur ce blog, en cliquant sur ce texte

Si vous souhaitez partager vos propres réalisations : textes, vidéos, graphismes, BD, podcasts, livres photos et autres... vous pouvez les partager sur le groupe Facebook que j'ai créé à cet effet. Sur ce groupe, vous pouvez aussi lire des articles d'autres auteurs. Il s'agit d'un groupe privé, il faut donc s'y abonner. Vous pouvez toujours - abonné(e) ou pas - prendre connaissance des objectifs de ce groupe en lisant le texte de présentation.

Raconter sa généalogie

Vous pouvez aussi retrouver mes articles sur ma page Facebook, qui fonctionne comme un site "miroir" de ce blog (page en accès libre).

desancetresetdesactes

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article