Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Judith Malvaud (née vers 1590-décédée après 1626)

Tous les textes de cette couleur contiennent un lien vers une autre page, interne ou externe. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le texte.

undefined
[clic]

Judith Malvaud est une ascendante de la branche maternelle de mes petits fils. Pour eux, elle est leur Sosa 14613, à la XIVème génération. Elle se trouve tout là-haut, dans la canopée de leur arbre.

Judith vit à Migré (17, Charente-Maritime). La Saintonge est une région agricole dont les activités ont longtemps été dominées par la viticulture pour la production des eaux de vie de cognac, qui a atteint son apogée en 1875, année où le phylloxéra a ruiné l'économie locale. Le village est d'origine gallo-romaine et des vestiges de cette époque qui y ont été retrouvés sont maintenant exposés au Musée archéologique de Saintes.

 

 

Elle naît dans une période troublée. De 1542 à 1549, la Saintonge connaît de sérieuses révoltes contre la gabelle. C'est la jacquerie des Pitauds. A partir de 1550, les idées de la Réformes se développent rapidement et le protestantisme y devient très actif, avec La Rochelle, dans l'Aunis voisin, devenue une des capitales et place-forte des protestants. La paix de Saint-Germain-en-Laye, le 8 août 1570, reconnaît d'ailleurs La Rochelle comme une des quatre places de sûreté accordées aux Protestants. Les années 1570 à 1590 sont marquées par les terribles guerres de Religion, et de 1593 à 1595 eut lieu la première révolte des Croquants. Signé en 1598 par Henri IV, roi de France, l'édit de Nantes apporte une vingtaine d'années de paix, jusqu'en 1620. Saint-Jean-d'Angély tombe en 1621, face à Louis XIII roi de France, et en 1628 après le siège de la Rochelle, la Saintonge est de nouveau regroupée avec l'Aunis dans une Généralité. Dans les années 1630 à 1650, la guerre de Trente Ans fait des ravages et est accompagnée de révoltes paysannes contre les nouveaux impôts de 1629 à 1643.

Judith épouse Sébastien Arsonneau. J'ai pu trouver trois de leurs enfants

- Sébastien né le 12 février 1616 à Migré, décédé le 30 avril 1683 à Migré. Il épouse Marie Martineau. Ils sont des ascendants directs de mes petits-fils

- André, né le 30 novembre 1617 à Migré et décédé après 1683

- François, né le 28 septembre 1626 à Migré, et décédé après 1683

Je sais peu de choses de ce couple. Leur fils Sébastien est laboureur. Judith et Sébastien devaient aussi être des paysans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[clic pour voir la page dans Gallica]

[clic pour voir la carte sur le site Géoportail]

 

Les défis d'écriture

Tout, tout, tout sur ce blog, en cliquant sur ce texte

Si vous souhaitez partager vos propres réalisations : textes, vidéos, graphismes, BD, podcasts, livres photos et autres... vous pouvez les partager sur le groupe Facebook que j'ai créé à cet effet. Sur ce groupe, vous pouvez aussi lire des articles d'autres auteurs. Il s'agit d'un groupe privé, il faut donc s'y abonner. Vous pouvez toujours - abonné(e) ou pas - prendre connaissance des objectifs de ce groupe en lisant le texte de présentation.

Raconter sa généalogie

Vous pouvez aussi retrouver mes articles sur ma page Facebook, qui fonctionne comme un site "miroir" de ce blog (page en accès libre).

desancetresetdesactes

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article