Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'art de charbonner

Tous les textes de cette couleur contiennent un lien vers une autre page, interne ou externe. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le texte.

Par Henry-Louis Duhamel du Monceau
"L'Art du Charbonnier ou Manière de faire le charbon de bois", Paris, 1761.

Figure 1 : dresseur qui, avec un pic a, aplanit l'endroit où on veut construire un fourneau
ab, diamètre du terrain que doit occuper le fourneau
d, perche plantée au milieu de ce terrain ; nous l'avons nommée le mât, les premiers bâtons qu'on a dressés contre la perche. Ils doivent être de bois sec.
Figure 2 : un homme monté sur un fourneau, ou plus exactement, sur une alumelle, y arrange le bois de la quatrième couche. Cette alumelle a déjà trois couches finies, f g h ; l'ouvrier travaille à la quatrième i. On aperçoit au centre l'extrémité supérieure du mât. K est l'endroit où il a laissé un vide qui s'étend jusqu'au mât, pour mettre le feu au fourneau. On y voit un bâton qu'on retire pour fourrer, dans cette espèce de foyer, des branchages secs, des broussailles. On aperçoit encore sur la troisième couche h un tas de bâtons, ainsi que sous le bras de l'ouvrier: c'est le bois qu'il doit arranger.
Figure 3 : est un fourneau qu'un ouvrier est occupé à bouger ou à habiller.
La partie l m est bougée, la partie n o ne l'est pas encore
l est la pelle avec laquelle il place la terre m est une échelle pour monter sur le fourneau quand il est nécessaire. On ne s'en sert ordinairement que quand le fourneau est allumé : avant ce temps on peut marcher sur la terre.
En o, tout autour de la perche, on laisse un petit espace qu'on ne couvre point de terre, et par lequel s'échappe la fumée.
Figure 4 : est un fourneau entièrement bouché, et où on a mis le feu depuis peu : la fumée n'a d'issue qu'en p autour de la perche : quand elle est chargée d'humidité, elle est fort épaisse, comme on le voit en q.
Figure 5 : représente un fourneau où le feu est déjà depuis du temps, et qui s'est affaissé
r r, trous qu'on a faits avec le manche de la pelle pour déterminer le feu à se porter de ce côté-là : la fumée sort de ces trous. On les a faits dans la figure plus grands qu'ils ne devraient être, par rapport à la grandeur du fourneau ; mais cela a paru nécessaire pour les rendre plus sensibles. L'ouverture du haut du fourneau est fermée.

Premier lien vers la planche - Second lien vers le livre

Les défis d'écriture

Tout, tout, tout sur ce blog, en cliquant sur ce texte

Si vous souhaitez partager vos propres réalisations : textes, vidéos, graphismes, BD, podcasts, livres photos et autres... vous pouvez les partager sur le groupe Facebook que j'ai créé à cet effet. Sur ce groupe, vous pouvez aussi lire des articles d'autres auteurs. Il s'agit d'un groupe privé, il faut donc s'y abonner. Vous pouvez toujours - abonné(e) ou pas - prendre connaissance des objectifs de ce groupe en lisant le texte de présentation.

Raconter sa généalogie

Vous pouvez aussi retrouver mes articles sur ma page Facebook, qui fonctionne comme un site "miroir" de ce blog (page en accès libre).

desancetresetdesactes

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article