Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pierre Poissault et Marie Faineant, mariés en 1629

Ce jour-là, Pierre et Marie...

Tous les textes de cette couleur contiennent un lien vers une autre page, interne ou externe. Pour y accéder, il suffit de cliquer sur le texte.

undefined
[clic]

 

[clic sur l'image pour voir le site d'où elle provient]

 

Il y a 393 ans, le 11 février 1629 (3è acte page droite),

Pierre Poissault et Marie Faineant

se mariaient, à Posay-le-Viel, dans la Vienne (86)

Je ne connais que peu de choses sur leur vie. Ils sont nos Sosa 1444 et 1445

Je sais que Jean est leur fils. Il épouse Fulgante Ferrand, le 13 février 1661 (7è acte page gauche) à Coussay-les-Bois (86, Vienne).  L'acte de Coussay n'est pas filiatif, mais dans le registre de La Roche-Posay, on trouve en date du 12 février 1661 (1er acte page droite) la mention de la délivrance du certificat de mariage avec les mentions filiatives. Jean deviendra notre Sosa 722

Jacquette est probablement leur fille. Mais son acte de mariage n'est pas filiatif. Elle épouse Jean Jeandrault le 3 juillet 1667 (dernier acte page droite) à Posay-le-Viel.

 

Où vivaient-ils ?

Pierre Poissault et Marie Faineant, mariés en 1629

Pierre et Marie vivent à Posay-le-Viel (86, Vienne), dans un petit village sur lequel je n'ai pas trouvé d'informations. En 1806, la commune est rattachée à La Roche-Posay.  La Roche-Posay est une petite ville de La Vienne située aux confins du Berry, de la Touraine et du Poitou, célèbre pour ses eaux thermales.

 Retour Sommaire

Brins d'histoire

[clic sur la frise pour mieux la lire]

[clic sur la frise pour mieux la lire]

"L’histoire de l’eau de la Roche Posay débute au 14ème siècle par une légende médiévale : Bertrand Du Guesclin, Chevalier, de retour des campagnes d’Espagne (1366-1369) fit halte à la Roche Posay pour s’y désaltérer. Son cheval, atteint d’eczéma, se serait baigné dans l’eau pour en ressortir guéri…

Au cours du 17ème siècle, la réputation de la source d’eau thermale de la Roche Posay s’étend.

Pierre Milon, de Poitiers qui fut le médecin du roi Henri IV et de Louis XIII se déplaça pour effectuer les premières analyses. Il découvrit que l’eau thermale était riche en sélénium. [...] Malgré certaines protestations sur le fait que de l’eau c’est de l’eau, Pierre Milon fut le promoteur de l’eau de velours de la Roche Posay. François Citoys, médecin de Richelieu, conseilla par la suite de boire de l’eau de La Roche-Posay pour soigner la colique verte du Poitou.

Au début du 19ème siècle, à son retour d’Egypte, Napoléon Bonaparte alors Général fit construire un hôpital thermal pour soigner les maladies de peau de ses soldats. En 1897, le site est officiellement reconnu d’utilité publique par l’Académie de la Médecine française. En 1905, le premier centre thermal est ouvert pour les problèmes de peau essentiellement l’eczéma et le psoriasis. Les patients viennent du monde entier pour se faire soigner par une équipe de dermatologues qui travaille dans le centre. En 1913, l’Académie française de la Médecine déclare officiellement la ville de la Roche Posay comme centre thermal et reconnait les propriétés uniques de la source.

L’eau de la source de la Roche Posay résulte de l’infiltration de l’eau de pluie depuis des milliers d’années sur de vastes étendues de roches calcaires contenant des réserves naturelles de sélénium. Très pure avec un PH presque neutre, elle est protégée de toute pollution et ne subit pas de traitement. La complexité et la rareté de cette eau thermale réside dans la stabilité de ses composants qui maintient sa forte teneur en sélénium et l’équilibre physiologique de la peau. Le sélénium est un puissant oxydant qui aide à protéger la peau contre le stress oxydatif (une des causes du vieillissement de la peau) et joue un rôle fondamental contre les radicaux libres. C’est un oligo-élément essentiel au métabolisme cellulaire." Source du texte

Dès 1615, donc à l'époque où vivaient Pierre et Marie, les vertus médicinales de l'eau de La Roche-Posay sont reconnues.

[clic sur l'image pour ouvrir le petit fascicule de douze pages qui se lit facilement]

Retour Sommaire

Les défis d'écriture

Tout, tout, tout sur ce blog, en cliquant sur ce texte

Si vous souhaitez partager vos propres réalisations : textes, vidéos, graphismes, BD, podcasts, livres photos et autres... vous pouvez les partager sur le groupe Facebook que j'ai créé à cet effet. Sur ce groupe, vous pouvez aussi lire des articles d'autres auteurs. Il s'agit d'un groupe privé, il faut donc s'y abonner. Vous pouvez toujours - abonné(e) ou pas - prendre connaissance des objectifs de ce groupe en lisant le texte de présentation.

Raconter sa généalogie

Vous pouvez aussi retrouver mes articles sur ma page Facebook, qui fonctionne comme un site "miroir" de ce blog (page en accès libre).

desancetresetdesactes

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article